Nouvelles d’Aberystwyth avec Laurent Guillou

Voici la carte postale de Laurent Guillou qui est actuellement en Erasmus à Aberystwyth, au Pays de Galles.

Arriver de Bretagne à Aberystwyth n’est pas immédiatement dépaysant : à se promener en bord de mer, on pourrait se croire facilement dans un de nos ports donnant sur l’Iroise, et même le temps est si semblable qu’on se demande vraiment si on a traversé la Manche. Mais l’illusion ne dure pas longtemps : que ce soit l’omniprésence du gallois sur les panneaux, les fish-and-chips où les quartiers résidentiels à maisons mitoyennes si typiquement britanniques, on réalise rapidement que nous sommes bel et bien au Pays de Galles.

Au-delà du charme auquel on peut s’attendre à une ville portuaire d’outre-Manche, l’université est quelque chose de bien différent de Brest également : plutôt que d’avoir les différentes branches de l’UBO un peu partout en ville, le campus d’Aberystwyth est très similaire de ce à quoi on s’attend d’une université modèle anglo-saxon, perché qu’il est au dessus de la ville : tous les départements y sont concentrés, ainsi que la bibliothèque, la cafétéria, un centre des arts où l’on trouve cinéma et théâtre, l’union étudiante, ainsi que plusieurs boutiques, cafés et restaurants. De même que là où mes compères Yvanne et Mathieu ont leurs résidences au moment où j’écris, une pléthore de sociétés étudiantes existent pour une variété d’activités allant de la randonnée à Smash Bros.

Les cours fonctionnent quelque peu différemment : ils ne durent que 50 minutes, et l’attendance est prise non pas par un appel des professeurs, mais par un scanner qui prend le code barre de la carte étudiante que l’on reçoit à notre arrivée : moderne, pratique et classe tout à la fois. Les équivalents de nos CMs et TDs sont appelés lectures et séminaires, et la majorité des ressources vues en cours sont disponibles sur la plateforme Blackboard, qui fait également office de dépôts pour les essais, qui font partie de l’évaluation finale en plus d’examens écrits comme nous en avons l’habitude en France.

Aberystwyth et son campus offrent un cadre confortable et chaleureux pour un séjour Erasmus, entourés par la campagne verdoyante et les collines du Cardiganshire. On y est vraiment très bien, et, malgré tous les préjugés, la nourriture n’est vraiment pas si mal.

Hwyl fawr am nawr !

Artwork: Aberystwyth

Crédit photo : Laurent Guillou

Published  12 April 2019
Updated  7 November 2019


Contributor
  • Agathe LE FAILLER
    Agathe Le Failler est étudiante en première année de master Langues et Cultures Celtiques en Contact parcours mondes celtiques modernes à (...)
  • Enora
    Diplômée d’une licence en Lettres Modernes, je suis actuellement en master LCCC. Je suis intéressée par la culture celtique notamment la musique et la (...)
  • GUILLOU
    ubo_2018