Mignoned ar Brezhoneg : organisation d’un festival pour promouvoir la langue Bretonne

Gouel Broadel ar Brezhoneg est un festival qui s’est déroulé du 7 au 9 juin 2019 à Langonnet, dans le Morbihan. Il a été organisé par Mignoned ar Brezhoneg. Il a rassemblé de nombreux bretonnants, apprenants et sympathisants du breton. Le Pays de Galles était le pays à l’honneur cette année ce qui nous a permis de découvrir le groupe Chroma.

Mignoned ar Brezhoneg

Mignoned ar Brezhoneg [1]est une association qui a été créée le 25 août 2013. Elle signifie « Les ami(e)s de la langue bretonne ». L’objectif premier de Mignoned ar Brezhoneg est de

promouvoir, soutenir et défendre la langue et la culture bretonnes .

Elle propose ainsi différents services et prestations comme des petites traductions, l’organisation et le soutien d’événements autour de la langue bretonne (comme Gouel Broadel ar Brezhoneg (GBB), la Redadeg...) L’association organise également la projection de films en langue bretonne à Vannes et des activités en Breton, notamment la découverte de la nature et de l’environnement.

Cette association est un outil au service de la société civile et aussi au service de l’économie. Ses membres ont d’ailleurs créé une application qui répertorie l’ensemble des entreprises utilisant la langue bretonne dans leur profession. Cette application est appelée stal.bzh. Il existe plusieurs niveaux d’utilisation de la langue dans l’entreprise. Le premier niveau, correspond au fait que l’entreprise soutienne la langue bretonne et le dernier niveau (le niveau 4) correspond au fonctionnement de l’entreprise en Breton. Une vidéo a été réalisée pour présenter cette application.

Le lancement officiel de cette application a eu lieu le 8 juin 2019, lors de Gouel Broadel ar Brezhoneg.

L’association gère également une boutique en ligne depuis 2017. Différents produits valorisant l’utilisation de la langue bretonne et la création d’objets en Bretagne y sont présentés. Des produits d’autres associations locales y sont aussi vendus pour promouvoir leurs articles et faciliter leurs ventes en ligne (on peut trouver des produits de Diwan, Breizh 5/5, etc.) On peut y acheter des autocollants, des tasses, des livres, des jeux, des CD, des vêtements, etc.

Gouel Broadel ar Brezhoneg d’hier à aujourd’hui

Gouel ar Brezhoneg (Le festival de la langue Bretonne) a été créé à la fin des années 70 par plusieurs militants, tous désireux de voir une utilisation de la langue Bretonne au quotidien. La première édition a eu lieu à Guingamp et d’autres ont suivies, notamment à Spézet et à Langonnet.

L’objectif de cette fête était déjà de rassembler les bretonnants, les apprenants et toutes les personnes qui soutiennent la langue bretonne. De nombreuses activités y sont proposées majoritairement en Breton. L’objectif était de montrer la diversité des créations en langue Bretonne et la volonté de faire vivre la langue.

Cette fête se déroule tous les deux ans, en alternance avec la Redadeg (Course) qui correspond à un tour de Bretagne. Les participants de cette course à pied se transmettent un témoin contenant un message en Breton qui sera lu à l’arrivée. Le parcours change à chaque édition tout comme les lieux de départ et d’arrivée. [2]

Cette année, le festival GBB s’est déroulé le week-end de la Pentecôte (du vendredi 7 au dimanche 9 Juin 2019), comme c’était historiquement le cas. Les différentes animations étaient regroupées dans le bourg de Langonnet (Morbihan).

Des groupes se produisaient sur trois scènes différentes, la scène principale appelée « Leur Ñ » (nommée ainsi pour soutenir la démarche des parents de Fañch qui éprouvait alors quelques difficultés pour obtenir son tilde), la scène de la salle des fêtes, lieu des festoù-noz, et la caravane qui a accueilli les solos, duos et trios. Il était également possible de s’initier au yoga, au cirque, d’apprécier des projections de fictions, de dessins animés, de reportages en langue bretonne. Certains ont pu s’amuser lors d’un tournoi de football, de jeux géants en équipe (mis en place par Sten Charbonneau - spécialiste des jeux en langue bretonne) et de jeux en bois, d’une escape game : Prezeg ar Roue Morvan (Le discours du roi Morvan) intégralement en Breton.

Denez Prigent sur la Leur Ñ
Denez Prigent sur la Leur Ñ

Des stands étaient répartis sur trois endroits différents. Les exposants étaient membres d’associations ou des artisans qui utilisent le breton comme langue de travail. Le Pol Deskiñ regroupait les associations d’apprentissage de la langue bretonne (comme Roudour, DAO...), le Pol Niverel hag Ekonomiezh ou Pôle du numérique et de l’économie (avec l’association .bzh par exemple) et Kêriadenn ou Village (avec différentes associations comme Coop Breizh, Ar Redadeg...). Ces associations et artisans ont pu échanger avec les festivaliers le samedi et le dimanche.

Ces activités étaient donc accessibles à tous, aux enfants comme aux adultes, aux Bretonnants comme aux non Bretonnants. Des cours de Breton étaient également proposés et des livrets quadrilingues (Breton, Gallois, Français et Anglais) étaient distribués pour accompagner le festivalier. Des émissions de radio étaient diffusées également en direct du site.

Gouel Broadel ar Brezhoneg a été organisé cette année par Mignoned ar Brezhoneg. Le festival s’est déroulé sur trois jours et a accueilli plus de 3000 festivaliers.

An Taol-Lañs a ouvert le festival, le vendredi soir. Il s’agissait de la dixième édition de cet événement. Pour l’occasion, un CD comportant les titres des gagnants des précédentes années a été réalisé et offert le soir même aux spectateurs. An Taol-Lañs récompense les musiques actuelles en langue bretonne.

Huit groupes se sont affrontés. Les gagnantes de cette édition sont Perynn et Elise (sur des airs de jazz), Red Bordas a remporté le prix « coup de cœur », le prix de la langue bretonne est revenu à Plouz et Foen, et le prix du meilleur espoir a été remporté par le groupe Harzhus qui a eu la possibilité de suivre une formation en studio pendant trois jours et d’enregistrer quelques titres avec les studios de Lorient. La soirée s’est poursuivie avec le concert de Krismenn (rappeur breton).

Le fest deiz a aussi mis en valeur les musiques traditionnelles. Denez Prigent était la tête d’affiche du festival. Nous avons ainsi pu assister à son concert le samedi soir. Mais GBB a été également un moyen de s’ouvrir aux autres cultures.

Le Pays de Galles était le pays à l’honneur cette année

Un échange s’est opéré avec le festival Tafwyl de Cardiff (festival où tout se passe en langue Galloise). Le groupe Gallois Chroma a donc interprété plusieurs de ses titres sur la Leur Ñ. Ses membres utilisent la langue Galloise pour chanter. En contrepartie, Ukan, groupe vainqueur du Taol-Lañs en 2017 est allé au festival Tafwyl en 2019. Lleuwen était également présente. C’est une chanteuse Galloise qui chante en Gallois et en Breton.

Le Groupe Gallois Chroma
Le Groupe Gallois Chroma

Comme à chaque édition de Gouel Broadel ar Brezhoneg, le Lur était la monnaie du site et permettait ainsi de faire ses achats dans le festival. Il s’agit de la monnaie historique de cet événement. La restauration proposée sur place était en lien avec l’idée d’économie locale. En effet, les aliments provenaient d’entreprises locales (et beaucoup d’entre eux étaient bio).

L’association a un bureau au Ti ar Vro Bro Gwened, à Vannes. L’accueil se déroule du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 puis de 13h30 à 17h30. L’association est composée de plusieurs bénévoles mais aussi d’une salariée à temps plein et en CDI, Anaïs Scornet.

Artwork: Logo Gouel Broadel ar Brezhoneg 2019

Published  15 December 2019
Updated  10 February 2020


Contributor
  • Enora
    Diplômée d’une licence en Lettres Modernes, je suis actuellement en master LCCC. Je suis intéressée par la culture celtique notamment la musique et la (...)